Tai Sui 3e partie. Origine Astronomique et Astrologique du Tai Sui 太岁

À l’origine, Tai Sui ou Grand Duc Jupiter 太岁 était une étoile imaginaire qui suit le chemin exact de Jupiter dans la direction opposée (directement en face de Jupiter), par la suite celle-ci fût transformée en un groupe de 60 divinités. Quand nous parlons « d’étoile » il faut plus imaginer un « corps d’énergie ». 

L’astronomie chinoise antique, l’astrologie, la divination utilisent le calendrier chinois qui est calculé en utilisant les 10 Troncs Célestes 十天 干(5 éléments yin et yang) et les 12 Branches Terrestres 十二 地支. Les deux combinés produisent un cycle de 60 années (60 Jia Zi). 

Revenons à Jupiter

Pour revenir à Jupiter, il faut savoir que cette planète tourne autour du Soleil (ou accomplit sa révolution) en 11,86 années terrestres. De ce fait, les 12 Branches Terrestres ont vu le jour et la sphère céleste a été divisée en 12 sections représentant chacune une des Branches Terrestres ou Signe Astrologique, mais également chacune représente deux heures d’une journée. 

Comme Jupiter tourne autour du soleil en 11,86 ans et que la sphère céleste a été divisée en 12 sections (divisions du cycle orbital jovien, alors que le zodiaque occidental est basé sur le mouvement apparent du soleil par rapport à la sphère céleste), elle ne se synchronise pas pour donner une interprétation précise des signes astrologiques. Après une longue période, les erreurs deviennent perceptibles. C’est ainsi que le concept de Tai Sui entre en jeu. Cette étoile imaginaire intangible a été créée pour corriger ce manque de synchronisation, et ainsi tourner dans la sphère céleste en exactement 12 années terrestres. Avec l’introduction du Tai Sui, les signes astrologiques ont pu alors être interprétés avec précision et cohérence. Comme vous le voyez, le concept du Tai Sui a été créé dans un premier temps à des fins mathématiques et scientifiques. 

Le jour où le Tai Sui transite d’une section à une autre dans la sphère céleste, est celui du Li-Chun  立春 ou Début du Printemps, c’est également la meilleure journée pour lui rendre hommage.

Plus tard dans l’histoire antique, 60 honorables généraux ont été personnifiés comme divinités et sont devenus les 60 Tai Sui. Il semblerait que les premiers textes faisant référence à Tai Sui datent de la Dynastie Han de l’Est (25-220 apr. J-C.). Mais c’est avec la Dynastie JIn et l’empereur Zhangzong (1168-1208) que le Tai Sui a commencé à être vénéré. 

Les 60 Tai Sui, Généraux Célestes, sont censés aider l’Empereur de Jade à contrôler et prendre en charge le monde des mortels, alors que ce dernier souverain du ciel est en charge de la sphère céleste. Chaque Tai Sui est responsable d’une année particulière dans le cycle des 60 années. 

Qui est Yin Jiao ?

Sur ces 60 Tai Sui, il y en a un qui est responsable de tous les autres ! Son nom est Yin Jiao, fils du roi maléfique Zhou de la dynastie Shang (souvent illustré avec 3 têtes et 6 bras et un visage féroce). De nous jours on lui prête plus souvent l’image d’un petit garçon tenant la bannière Dang Nian Tai Sui ou Zhi Nian Tai Sui, beaucoup moins effrayant que l’image originale 🙂

Au début de chaque année il y a 4 types de conflit qui touchent certains signes astrologiques. Ces 4 conflits sont : la Punition du Tai Sui, l’opposition au Tai Sui, la Destruction du Tai Sui et Nuire ou blesser le Tai Sui. Cela a déjà été expliqué dans le premier article sur le Tai Sui. 

Laisser un commentaire / Leave a comment