L’habit ne fait pas le moine….

… ou plutôt, dans ce cas précis le maître.

Certains en Europe pensent qu’en s’habillant de tenues orientales, pour ne pas dire chinoises, et en se donnant le titre de maître – et par la même occasion en changeant de nom -, cela leur confère l’omniscience, un sentiment de supériorité, le droit de dénigrer le travail entrepris par d’autres. Comme le disait à juste titre l’un de nos confrères, cela montre uniquement à quel point ils sont peu sûrs d’eux-mêmes et de leurs compétences et connaissances (qui manquent de toute évidence de fondements).

Un maître ou Sifu 師傅 ou 師父 est un titre ou terme tellement galvaudé en réalité, et par certains toujours surévalué. Il faut savoir qu’en Chine, c’est avant tout un titre de politesse qui indique le respect que l’on peut avoir envers les compétences et les expériences d’une personne. Un boulanger, un boucher, un menuisier est appelé Sifu par ses clients qui reconnaissent son travail bien accompli. Vous l’aurez compris, c’est comme pour nous dire bonjour Monsieur ou Madame à quelqu’un et reconnaître la valeur de son travail. À nos yeux, le titre de maître – comme il s’utilise et se définit – est avant tout basé sur le respect, l’expérience, les compétences et le comportement d’une personne. C’est donc quelque chose qui se gagne au fil des années, avec humilité et dans le travail bien accompli. Ce n’est pas quelque chose que l’on se donne ou que l’on force d’autres à vous conférer.

De notre côté, nous préférons travailler dur et continuer à apprendre pour aider au maximum les personnes qui nous témoignent leur confiance et leur respect. Les conseils que nous prodiguons gratuitement sur notre site internet sont basés sur ces apprentissages continus, auxquels ces « maîtres omniscients » n’ont certainement pas eu accès. Ces « maîtres » – ou appelons-les plutôt comme ils sont réellement : des « donneurs de leçons » – disent que donner de tels conseils briserait une certaine forme d’éthique ? Laquelle ? Nous ne basons pas notre éthique sur la monétisation de chaque mot prononcé, alors oui, cela énerve certainement ceux qui, avides de gains, aimeraient être payés pour chaque mot qui sort de leur bouche, nous préférons aider les gens autant que nous le pouvons. Et leurs nombreux feedbacks sur nos activations ou conseils nous confortent dans cette voie.

On peut lire ces derniers temps par ces donneurs de leçons omniscients qu’il ne faut pas mélanger deux disciplines ensemble comme le BaZi et le Feng Shui alors que les 2 peuvent être intimement liées, l’une pouvant servir de diagnostic et dans l’autre nous pouvons y trouver les prescriptions… Une fois de plus, cela indique le manque de savoirs de ces personnes. Cela ne les dérange cependant pas de mélanger BaZi et diététique quand cela les arrange pour vendre leur stage, nous sommes loin de leur propre définition du BaZi, apparemment ce ne sont pas les contradictions évidentes qui les gênent. Comment appeler cela alors : de l’inconscience, de l’ignorance ou pire… ? Nous aimons ces donneurs de leçons qui dans une vidéo sur « l’année du Singe de Feu » depuis lors retirée, ne sont même pas capables de placer correctement Shen (le Singe) sur les 24 Montagnes, en se trompant à plusieurs reprises sur sa localisation. Certainement la raison de ce retrait d’ailleurs 😉

Cela fait des années que ces donneurs de leçons tapent sur la tête de tous ceux qui travaillent dans les sciences métaphysiques chinoises, à croire que c’est leur occupation principale et qu’ils n’ont pas mieux à faire faute d’élèves – pardon disciples -, ou de clients. Nous avons fort mieux à faire que de scruter les dire ou blogs de chacun et de répondre à leurs inepties. Ce sera donc la seule et unique réponse qu’ils auront de notre part. Inutile d’en rajouter, cela ne ferait que grossir leur ego déjà surdimensionné et, franchement, nous avons vraiment mieux à faire ! De plus, celles et ceux qui nous connaissent savent que ce n’est pas dans nos habitudes de dénigrer autrui, et nous ne nous laisserons pas abaisser à leur niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *